La gauche italienne largement en tête avant les législatives

Reuters

— 

La coalition de centre-gauche conserve une confortable avance dans les sondages, à moins de deux mois des élections législatives anticipées en Italie. Une enquête ISPO publiée dimanche crédite le centre-gauche de 38% à 39% des intentions de vote pour le scrutin des 24 et 25 février prochains, un chiffre stable par rapport aux précédents sondages. Le Parti démocrate (PD), principale composante de la coalition gauche-Verts, est à 32-33%, mais la droite et le centre progressent. Le Peuple de la liberté (PDL) de Silvio Berlusconi passe de 13-16% début décembre à 17-19%. Si le PDL parvient, lors de négociations qui devaient débuter ce dimanche, à faire alliance avec la Ligue du Nord, la droite totaliserait 28% des intentions de vote, souligne ISPO.

La coalition du centre dirigée par le président du Conseil sortant, Mario Monti, est elle aussi en progrès et atteint 14-15%, contre 10% un mois plus tôt. Quatre électeurs potentiels sur dix ne savent pas encore pour qui ils vont voter. Ils étaient cinq sur dix lors de la précédente enquête.

La poussée de la droite et du centre est due en partie à la multiplication des interventions de Berlusconi et de Monti dans les médias ces derniers jours, juge ISPO. «Le PDL a vu son consensus croître grâce à la présence toujours plus importante de Berlusconi à la télévision», note le directeur de l'institut, Renato Mannheimer, en soulignant que que les gains faits par la droite proviennent majoritairement des rangs des indécis.