Une dizaine de personnes tuées dans le nord-ouest du Nigeria

Reuters

— 

Une dizaine de personnes ont été tuées par balle ou à l'arme blanche par des inconnus qui ont attaqué samedi soir deux villages voisins du nord-ouest du Nigeria, une région reculée en proie au banditisme et aux islamistes armés. La police a indiqué qu'elle ignorait pour le moment si la secte islamiste Boko Haram ou une bande criminelle était derrière cette attaque, qui a eu lieu à Makera et Usu, dans l'Etat de Zamfara.

Les autorités privilégient la piste d'éleveurs Foulanis, des semi-nomades en conflit avec les communautés rurales du centre et du nord du Nigeria, l'Etat le plus peuplé d'Afrique. L'enquête est toutefois au stade préliminaire, a précisé la police.