Gérard Depardieu en Russie: «Se tirer de son pays pour du fric... C'est tellement russe»

Bérénice Dubuc avec AFP

— 

Gérard Depardieu au festival du film de Locarno (Suisse), le 9 août 2011.
Gérard Depardieu au festival du film de Locarno (Suisse), le 9 août 2011. — AP/ SIPA / J.-C. Bott

«Gérard! Viens nous rejoindre sur la place Trioumfalnia [de Moscou] le 31 janvier, avec ton passeport russe en poche.» C’est en ces termes que le célèbre écrivain et opposant nationaliste russe Edouard Limonov a invité l'acteur français Gérard Depardieu à manifester avec l'opposition, rapporte Courrier International. La lettre de Gérard Depardieu remerciant Vladimir Poutine de lui avoir accordé la citoyenneté russe et faisant l'éloge de la démocratie en Russie a en effet provoqué un concert de critiques et sarcasmes envers l'acteur français sur les réseaux sociaux russes ce vendredi.

«Les insoutenables exactions fiscales de l'Etat français»

Dans une note publiée jeudi 3 janvier sur son blog, Edouard Limonov rappelle qu’il a pour sa part renoncé à la nationalité française -acquise lors de son exil dans les années 1980- afin de se présenter à l’élection présidentielle de mars 2012 en Russie, et juge très durement Gérard Depardieu qui souhaite abandonner la nationalité française, «offensé par les insoutenables exactions fiscales de l'Etat français».

L’opposant interpelle ensuite l’acteur et lui lance ce défi «révolutionnaire». «Gérard! Viens nous rejoindre sur la place Triomphale [à Moscou], le 31 janvier, avec ton passeport russe en poche», s’exclame-t-il avant d’expliquer: «En effet, tous les 31, à 18 heures sur cette place, les citoyens russes revendiquent traditionnellement le respect de l'article 31 de la Constitution russe qui garantit le droit au rassemblement pacifique.» Edouard Limonov, opposant acif à Vladimir Poutine, se fait régulièrement arrêter par la police lors de ces manifestations.

«On ne lui pardonnera jamais cette phrase»

«On t'attend, Gérard! Si ma mémoire est bonne, tu as interprété, dans l'un de tes films, le grand révolutionnaire français Danton? Eh bien, cher ami français, voici une bonne occasion de jouer un rôle historique réel de défenseur de la liberté russe.» Jeudi, après la signature par Vladimir Poutine d'un oukaz lui octroyant la citoyenneté russe, Gérard Depardieu a écrit une lettre, rendue publique par la chaîne de télévision Pervyi Kanal, où il affirme que la Russie est une grande démocratie et un pays où il fait «bon vivre».

«On n'oubliera et on ne lui pardonnera jamais cette phrase: c'est une grande démocratie », a déclaré le journaliste Matvei Ganapolski sur la radio d'opposition Echo Moskvy. «Il est émerveillé par notre démocratie -il est complètement retombé en enfance», a commenté Vladimir Sokolov sur Facebook. «Se tirer de son pays pour du fric... c'est tellement russe. Il est des nôtres!» écrit Herhermann sur Live journal.