Monde

Soudan: Un cercle de réflexion prodémocratique fermé par les autorités

Les autorités soudanaises ont fermé ce lundi un cercle de réflexion prodémocratique au lendemain d'une manifestation contre le gouvernement à l'organisation de laquelle il avait contribué.

Le Centre Al Khatim Adlan pour l'instruction et le développement humain (Kace) fait partie d'une série d'organismes qui ont tenté dimanche de remettre une pétition à la commission officielle des droits de l'homme pour protester contre la répression visant les opposants. Les forces de l'ordre armées de bâton ont empêché les protestataires de déposer leur pétition et lundi, un responsable officiel a fait savoir à Kace que sa licence d'agrément était retirée, a déclaré son directeur, Bakr Afif.

Le Soudan a été largement épargné jusqu'ici par les soubresauts du «printemps arabe» qui a renversé début 2011 les potentats de ses voisins égyptien et libyen. Mais le pouvoir a réprimé toute une série de petites manifestations dénonçant la corruption, la cherté de la vie et les mesures d'austérité prises par le président Omar Hassan al Bachir pour lutter contre une crise économique exacerbée par la sécession, en 2011, du Soudan du Sud riche en pétrole.