Centrafrique: La France salue les engagements du président Bozizé

Avec Reuters

— 

Les engagements du président centrafricain François Bozizé, qui s'est dit prêt dimanche à un gouvernement de coalition et a accepté le principe de pourparlers de paix sans conditions préalables, «vont dans la bonne direction», a déclaré le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius.

«La priorité est plus que jamais au dialogue et à l'arrêt des hostilités», indique-t-il dans un communiqué publié ce lundi par le Quai d'Orsay. «Les engagements pris hier par le président François Bozizé vont dans la bonne direction», ajoute-t-il. «J'invite toutes les parties à ouvrir sans délai les négociations prévues à Libreville, dans le cadre des principes rappelés par l'Union africaine dans son communiqué de dimanche», insiste Laurent Fabius.

Le ministre appelle une nouvelle fois les autorités de Bangui à garantir la protection de tous les ressortissants étrangers sur leur territoire et à «s'abstenir de toute action contraire à l'esprit de dialogue et de paix qu'elles ont manifesté.» Il demande parallèlement aux rebelles centrafricains de «garantir la sécurité des populations dans les zones qu'ils contrôlent».