Monde

Shinzo Abe veut remplacer les excuses de guerre faites par le Japon en 1995

Le Premier ministre japonais nouvellement élu, Shinzo Abe, souhaite remplacer les excuses officielles faites par le Japon en 1995 pour les souffrances causées pendant la Seconde Guerre mondiale par un «communiqué tourné vers l'avenir», rapporte un journal lundi.

Shinzo Abe, dont le Parti libéral démocrate (PLD) a largement remporté les élections législatives du 16 décembre, est considéré comme un «faucon» en matière de politique étrangère. Il est aussi connu pour assumer davantage le lourd passé militariste de son pays.

Des excuses présentées 50 ans après la fin de la guerre

En 1995, le Premier ministre Tomiichi Murayama avait présenté des excuses officielles, à l'occasion du 50ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, pour les souffrances causées par l'agression japonaise pendant la guerre. Dans une interview donnée au quotidien conservateur Sankei, Shinzo Abe a fait part de son intention de reformuler la position du Japon, sans donner plus de détails.

«Le communiqué de Murayama était un communiqué formulé par le Premier ministre du Parti socialiste Tomiichi Murayama», a-t-il déclaré. «Je veux publier un communiqué tourné vers l'avenir, adapté au 21ème siècle», a-t-il ajouté, précisant qu'il consulterait des experts sur les détails et la date de publication du communiqué.

Abe souhaite par ailleurs desserrer les contraintes de la constitution pacifiste japonaise adoptée après guerre.