Monde

Israël autorise la livraison de matériel de construction à Gaza

Israël a autorisé dimanche l'acheminement à Gaza de gravier destiné au marché privé de la construction, un fait sans précédent depuis la mise en place d'un embargo consécutif à la prise de contrôle du Hamas dans l'enclave palestinienne en juin 2007, a-t-on appris de source officielle.

Un responsable palestinien, ayant eu connaissance de la trêve qui a mis fin le mois dernier à huit jours de combats entre Israël et les islamistes du Hamas, a déclaré que la décision de l'Etat hébreu était attendue, car elle faisait partie de l'accord. «Israël a promis d'alléger encore davantage le blocus si la trêve se poursuit», a déclaré un responsable palestinien sous couvert d'anonymat, en référence à l'accord conclu avec l'aide d'une médiation égyptienne.

Du gravier livré à Gaza

Selon des économistes gazaouis, près de 70% des besoins commerciaux de l'enclave palestinienne sont satisfaits par des livraisons via Israël et par un réseau de tunnels de contrebande passant sous la frontière avec l'Egypte. «C'est la première fois que du gravier a pu être livré à Gaza pour le secteur privé palestinien depuis le blocus», a déclaré Raed Fattouh, le responsable palestinien chargé de superviser l'acheminement des matériaux par vingt camions.

L'annonce intervient un jour après l'autorisation par les douanes égyptiennes de la livraison de matériaux de construction dans la bande de Gaza via le point de passage de Rafah. Le vice-Premier ministre israélien Silvan Shalom a déclaré à des journalistes à Jérusalem que plus de 300 camions se rendent quotidiennement d'Israël vers la bande de Gaza.