L'affaire Luka Rocco Magnotta, événement de l'année au Canada

POLÉMIQUE 'est «vraiment écoeurant», s'est ému le chef des Libéraux...

C.C.
— 
Luka Rocco Magnotta lors de son arrivée à Montréal, le 18 juin 2012.
Luka Rocco Magnotta lors de son arrivée à Montréal, le 18 juin 2012. — AP/SIPA

Scandale au Canada où l'affaire Luka Rocco Magnotta a été désignée événement de l'année par les médias du pays, selon un sondage réalisé par La Presse canadienne.

Mais ce résultat n'a pas vraiment plu à une partie de l'opinion publique canadienne. «Plusieurs ont soutenu que cette nomination ne faisait que donner à  l'accusé, âgé de 30 ans, l'attention qu'il cherchait à attirer. D'autres  ont exigé que la Presse Canadienne refasse le sondage», a expliqué l'agence de presse mardi.

Une «histoire internationale»

Rob Rae, le chef de file des Libéraux, s'est ému de ce choix sur Twitter en le qualifiant de «vraiment écoeurant».

Canadian Press reaches new low with its naming Magnotta "newsmaker of the year".Truly disgusting.
— Bob Rae (@bobraeMP) December 23, 2012

«Il y a plusieurs histoires déplaisantes et souvent épouvantables qui  ouvrent les bulletins de nouvelles et font la première page des journaux  et des sites Internet. Ce choix reflète que la chasse à l'homme  internationale pour un Canadien soupçonné d'un crime odieux a été une  histoire internationale», s'est défendu Scott White, rédacteur en chef de La Presse canadienne.

L'affaire Luka Rocco Magnotta, accusé d'avoir tué et démembré un jeune étudiant chinois, a terminé en tête des votes devant la grève de la NHL, la ligue de hockey nord-américaine.