L'éditeur d'un site saoudien passible de la peine de mort

Reuters

— 

Le directeur d'un site Internet saoudien accusé d'apostasie est passible de la peine de mort, a déclaré samedi l'association Human Rights Watch.

Arrêté en juin, Raïf Badawi, qui a créé le site des libéraux saoudiens pour débattre du rôle de la religion dans le royaume, avait initialement été inculpé d'insulte à l'islam, un crime moins grave. Mais selon HRW, un juge a décidé le 17 décembre dernier de le renvoyer devant une haute cour de justice pour apostasie. De même que pour le blasphème, le droit saoudien punit d'une peine de mort automatique l'apostasie, le fait de renoncer à l'islam.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès du ministère saoudien de la Justice.