L'Iran saisit des explosifs à la frontière pakistanaise

Reuters

— 

La police iranienne a annoncé samedi avoir saisi vingt bombes et engins explosifs à la frontière avec le Pakistan, que Téhéran a invité à mieux contrôler ses régions frontalières.

La province déshéritée du Sistan-Balouchestan, dans le sud-est de la République islamique frontalier du Pakistan, est confrontée à de graves problèmes de sécurité, y compris des attentats à la bombe et de fréquents accrochages entre policiers, trafiquants de drogue et bandits.

«Les services de sécurité ont appris que des groupes subversifs voulaient pénétrer sur notre territoire. Ils ont réussi à identifier et à intercepter un gros arrivage d'explosifs» a déclaré à l'agence de presse iranienne Mehr le n°2 de la police iranienne, Ahmad Reza-Radan. Ce responsable n'a pas précisé la date exacte de la prise. Un suspect a été arrêté en liaison avec cette affaire mais plusieurs autres ont réussi à s'enfuir au Pakistan.