Le Japon souhaite apaiser ses relations avec la Chine

Avec Reuters

— 

Le futur Premier ministre japonais Shinzo Abe prévoit d'envoyer en Chine un haut responsable de son parti dès janvier pour tenter d'apaiser les tensions avec Pékin, rapporte le quotidien Nikkei business. Des contentieux éclatent régulièrement entre les deux pays voisins au sujet d'un chapelet d'îles proche de Taïwan que les Chinois appellent Diaoyu et les Japonais Senkaku, situées dans des eaux riches en poissons et ressources gazières.

La tension est montée d'un cran en septembre avec la décision des autorités japonaises d'acheter trois de ces cinq îles inhabitées. Shinzo Abe, réputé pour être un faucon en politique étrangère, souhaite relancer les relations avec la Chine mises à mal par des querelles territoriales qui ont donné lieu à une série de manifestations anti-nippones en Chine cette année, selon le quotidien.

L'ancien ministre des Affaires étrangères Masahiko Koumura sera chargé de remettre une lettre du futur Premier ministre aux dirigeants chinois, précise Nikkei business. Shinzo Abe, qui dirige le Parti libéral-démocrate (PLD) qui a remporté une victoire écrasante lors des élections législatives du 16 décembre, sera désigné officiellement Premier ministre le 26 décembre.