Mur budgétaire: Obama exhorte le Congrès à se mettre d'accord

Avec Reuters

— 

Le président américain Barack Obama a exhorté vendredi le Congrès à conclure un accord sur un plan budgétaire excluant une hausse des impôts sur les classes moyennes afin d'éviter «le mur budgétaire». Le chef de l'Etat s'est entretenu vendredi au téléphone avec le président de la Chambre des représentants, le républicain John Boehner, et a rencontré le chef de la majorité démocrate au Sénat Harry Reid pour évoquer la situation.

«Il nous reste seulement dix jours pour y parvenir, donc j'espère que chaque élu du Congrès y réfléchit. Personne ne peut être satisfait à 100%», a prévenu Barack Obama lors d'une brève allocution à la Maison blanche avant de s'envoler pour Hawaï avec sa famille pour les vacances de Noël.

Hausse des impôts et baisse des dépenses fédérales

Le président démocrate et les républicains doivent s'entendre d'ici le 31 décembre pour éviter le «mur budgétaire», expression qui recouvre une hausse des impôts et une baisse des dépenses fédérales, toutes deux automatiques, qui créeraient un choc susceptible de plonger l'économie américaine dans la récession.

Les négociations entre les deux parties se sont encore un peu plus enlisées après l'échec de John Boehner à convaincre l'ensemble des membres de son parti de voter pour le «plan B» censé accentuer la pression sur Barack Obama et lui arracher des concessions. Ce plan de secours consistait à prolonger les exonérations d'impôts pour tous les contribuables, excepté pour les revenus annuels supérieurs à un million de dollars.