Italie: L'enquête sur le naufrage du Concordia est close

Avec Reuters

— 

Le parquet italien a achevé son enquête sur le naufrage du Costa Concordia, qui a coûté la vie à 32 personnes en janvier dernier, et se prépare à assigner en justice le capitaine du paquebot et sept autres personnes, a annoncé jeudi le magistrat qui a mené les investigations.

Francesco Verusio a annoncé qu'il demanderait en janvier la mise en accusation du capitaine Francesco Schettino, et qu'un juge déciderait alors si les preuves sont suffisantes pour qu'un procès ait lieu. Le magistrat a précisé que les conclusions de l'enquête rendaient Francesco Schettino passible de vingt ans de prison.

Le capitaine est accusé d'homicide, d'avoir provoqué un naufrage et d'avoir abandonné son navire qui transportait 4.000 passagers et membres d'équipages lorsqu'il a heurté le 13 janvier un récif près de l'île du Giglio, au large de la Toscane. Au moment des faits, Francesco Schettino effectuait l'«inchino», la «révérence», une manoeuvre destinée à saluer les habitants de l'île. Le capitaine a rejeté une part des responsabilités sur la compagnie Costa Croisières, une filiale de Carnival , et affirme avoir évité d'autres morts en s'approchant encore plus près des côtes dès le début du naufrage, afin de faciliter les opérations de secours.