Expulsé par le Guatemala, John McAfee est arrivé aux Etats-Unis

MONDE Après une cavale de près d'un mois...

Reuters

— 

L'ex-informaticien John McAfee, qui avait créé l'antivirus du même nom.
L'ex-informaticien John McAfee, qui avait créé l'antivirus du même nom. — SAN PEDRO SUN

L'Américain John McAfee, fondateur de la société éponyme de sécurité informatique, recherché par le Belize où la justice souhaite l'interroger sur le meurtre d'un de ses voisins, est arrivé à Miami mercredi après son expulsion par le Guatemala vers les Etats-Unis.

>> Toute la saga McAfee, c'est ici

Le millionnaire de la Silicon Valley, âgé de 67 ans, a été escorté par des officiers de la sécurité de l'aéroport à son arrivée, ont indiqué des passagers.

McAfee était détenu depuis une semaine au Guatemala, où il a été interpellé après avoir échappé pendant près d'un mois aux autorités du Belize voisin, qui n'ont pas pu obtenir son extradition, tout en racontant sa cavale sur un blog.

Selon les services d'immigration guatémaltèques, le renvoi de John McAfee vers son pays d'origine est conforme à la législation sur l'immigration.

«Heureux de rentrer à la maison»

«Je suis heureux de rentrer à la maison», a-t-il dit à des journalistes avant de prendre l'avion pour la Floride.

Le Belize souhaitait interroger John McAfee dans le cadre de l'enquête sur la mort de Gregory Viant Faull, un Américain tué par balle le 10 novembre sur l'île d'Ambergris Caye, et qui habitait à côté du domicile du développeur avec qui il s'était disputé à plusieurs reprises.

Les autorités du Belize ont précisé que John McAfee n'était toutefois pas l'un des principaux suspects du meurtre de son compatriote.