Le Bundestag adopte une loi autorisant la circoncision

Reuters
— 

Le Bundestag a approuvé ce mercredi à une  large majorité un texte de loi autorisant la circoncision des jeunes  garçons en Allemagne, avec l'objectif de mettre fin à des mois  d'incertitude juridique créée par l'interdiction de cette pratique  religieuse en mai dernier par un tribunal local.

La décision, qui ne concernait que la région de Cologne, avait  toutefois incité de nombreux médecins dans le pays à refuser de  pratiquer cet acte en raison des risques de poursuites. Elle avait  suscité l'indignation des communautés juive et musulmane.

Risques médicaux

La nouvelle loi stipule que la circoncision pourra être pratiquée à  condition que les parents soient informés sur les risques médicaux. Il est précisé qu'un médecin ou un spécialiste expérimenté doit  pratiquer l'opération et que l'enfant doit souffrir le moins possible,  ce qui implique le recours à l'anesthésie.

«Dans notre Etat moderne et laïque, il n'est pas du devoir de l'Etat  de s'immiscer dans l'éducation des enfants», a déclaré la ministre de  la Justice sabine Leuttheusser-Schnarrenberger. Les associations juives se sont félicitées de l'adoption de cette  loi, la Conférence épiscopale allemande, catholique, a dit espérer que  le texte contribuerait à préserver les libertés religieuses et le  Conseil central des musulmans n'a pu être joint dans l'immédiat.

L'association de défense des enfants Deutsche Kinderhilfe a au  contraire déploré que le gouvernement ait «fait passer la légalisation  du rite de la circoncision génitale (...) contre l'avis des militants  des droits des enfants et de la profession médicale».