Le plus riche homme d'affaires de Serbie arrêté pour corruption

© 2012 AFP

— 

Avec l'arrestation mercredi de l'homme le plus riche du pays pour corruption, Belgrade a certes marqué un point médiatique, mais les analystes estiment qu'il est trop tôt de parler d'une victoire dans la lutte contre ce fléau, annoncée tambour battant par les nouvelles autorités serbes.
Avec l'arrestation mercredi de l'homme le plus riche du pays pour corruption, Belgrade a certes marqué un point médiatique, mais les analystes estiment qu'il est trop tôt de parler d'une victoire dans la lutte contre ce fléau, annoncée tambour battant par les nouvelles autorités serbes. — Alexa Stankovic afp.com

Avec l'arrestation ce mercredi de l'homme le plus riche du pays pour corruption, Belgrade a certes marqué un point médiatique, mais les analystes estiment qu'il est trop tôt de parler d'une victoire dans la lutte contre ce fléau, annoncée tambour battant par les nouvelles autorités serbes.

Installé il y a six mois, ce gouvernement nationaliste a fait sa priorité de la lutte contre la corruption, critère incontournable imposé par Bruxelles à Belgrade dans ses démarches d'adhésion à l'UE.

La police avait déjà entendu à deux reprises ces dix derniers jours l'influent milliardaire Miroslav Miskovic, 67 ans, qui en 2007 figurait parmi les 1.000 hommes les plus riche au monde dans une liste établie par le magazine américain Forbes.

Menaces à l'adresse du vice-Prermier ministre

Proche de tous les gouvernements qui se sont succédé depuis les années 1990, Miroslav Miskovic est soupçonné d'avoir détourné plus de 30 millions d'euros pendant la privatisation de plusieurs entreprises dont le domaine d'activité est la construction de routes.

Selon le chef de la police, durant son arrestation Miroslav Miskovic a proféré des menaces à l'adresse du vice-Premier ministre Aleksandar Vucic, chargé de la lutte contre la corruption et le crime organisé. Les avocats de l'homme d'affaires ont démenti cette information.

La police a néanmoins annoncé avoir élevé au plus niveau d'alerte les mesures de sécurité entourant Aleksandar Vucic.