Yémen: Quatre tués dans des combats entre islamistes et tribus

Avec Reuters

— 

Au moins quatre personnes ont été tuées au Yémen au cours de combats entre des islamistes liés au réseau Al-Qaida et les membres de tribus favorables au gouvernement, a-t-on appris ce mercredi auprès d'une source tribale. Parmi les personnes tuées, trois sont des islamistes et la quatrième appartient à une tribu de la province de Marib, à l'est de la capitale Sanaa.

L'affrontement semble lié à l'enquête sur le meurtre samedi de 17 soldats et officiers de l'armée yéménite, que le gouvernement du président Abd Rab Mansour Hadi a confiée aux tribus locales.

Plusieurs groupes islamistes sont toujours à l'origine de violences au Yémen, même si une offensive militaire soutenue par les forces américaines a chassé en juin Ansar al Charia des villes et localités du Sud, dont cette organisation liée à Al-Qaida s'était emparée près un an plus tôt.