Venezuela: Hugo Chavez a été opéré avec succès à Cuba

© 2012 AFP

— 

Le président vénézuélien Hugo Chavez a été opéré avec succès mardi à Cuba, pour la quatrième fois depuis la détection en juin 2011 d'un cancer dans la zone pelvienne, selon son vice-président Nicolas Maduros.
Le président vénézuélien Hugo Chavez a été opéré avec succès mardi à Cuba, pour la quatrième fois depuis la détection en juin 2011 d'un cancer dans la zone pelvienne, selon son vice-président Nicolas Maduros. — afp.com

Le président vénézuélien Hugo Chavez a été opéré avec succès mardi à Cuba, pour la quatrième fois depuis la détection en juin 2011 d'un cancer dans la zone pelvienne, selon son vice-président Nicolas Maduros. Au cours d'une allocution radio-télévisée, Nicolas Maduro s'est félicité que «cette opération se soit déroulée correctement et avec succès», ajoutant que Hugo Chavez avait regagné sa chambre d'hôpital au terme de six heures d'intervention chirugicale. L'étape post-opératoire va durer «plusieurs jours», a précisé le vice-président vénézuélien.

Tous les programmes radio-télévisés du Venezuela avaient été interrompus mardi soir pour retransmettre une allocution du ministre de la Communication Ernesto Villegas, indiquant que «l'équipe médicale qui soigne le commandant Hugo Chavez, président de la République, est en train de mener l'opération programmée pour aujourd'hui» mardi. Aucune des trois précédentes interventions chirurgicales qu'a subies Hugo Chavez depuis 18 mois n'avait été annoncée. A la mi-journée, un autre communiqué évoquant «le début du protocole pré-opératoire» avait été lu à la télévision.

Désignation d'un successeur politique

Ces messages ont été lus «sur instruction» du vice-président et ministre des Affaires étrangères, Nicolas Maduro. Réélu le 7 octobre à la tête du Venezuela, Hugo Chavez doit amorcer officiellement son troisième mandat de six ans le 10 janvier. Samedi, il a intronisé son vice-président en tant que candidat officiel en cas d'élections anticipées s'il devait se trouver dans l'incapacité d'assumer le pouvoir. Jamais auparavant il n'avait pris la peine de désigner un successeur politique.

Comme à chaque opération, Hugo Chavez a été pris en charge à l'hôpital Cimeq de La Havane, le plus moderne et le mieux équipé de Cuba, pays réputé pour la compétence de ses médecins. Il est arrivé lundi dans la capitale cubaine afin d'y être opéré pour la quatrième fois, à 58 ans, d'un cancer dans la zone pelvienne. L'annonce samedi de cette nouvelle intervention chirurgicale a pris les Vénézuéliens par surprise et provoqué une vive émotion dans le pays. Son cancer, dont la nature exacte n'a jamais été révélée, est traité comme un secret d'Etat par Caracas.

Si l'opposition lui a souhaité un «prompt rétablissement», elle a aussi demandé que la lumière soit faite sur son état de santé et appelé au respect de la Constitution en cas de retrait anticipé de M. Chavez du pouvoir. Depuis l'annonce de sa rechute, les témoignages de solidarité en faveur du président ont afflué dans le pays. Mardi, plusieurs messes ont été célébrées au Venezuela.