Le défi nucléaire iranien devra être relevé en 2013 selon Benyamin Netanyahou

Reuters
— 

La République islamique d'Iran se  rapproche du moment où elle pourra fabriquer une arme nucléaire et il  faudra s'occuper de ce problème en 2013, a réaffirmé ce lundi le Premier  ministre israélien Benjamin Netanyahou. S'adressant à des journalistes, il a dit que l'Etat d'Israël s'en  tenait à la «ligne rouge» qu'il a fixée en septembre à l'Iran: Téhéran  ne doit jamais avoir suffisamment d'uranium enrichi ne serait-ce que  pour se doter d'une seule ogive nucléaire.

«J'ai clairement dit que si l'Iran franchit ce seuil, nos chances de  pouvoir stopper efficacement son programme nucléaire militaire en  seront singulièrement réduites», a souligné Benjamin Netanyahou. «Depuis deux mois et demi, l'Iran est encore plus en mesure de  franchir cette ligne et il n'y a pas de doute que ce sera pour nous un  défi majeur à relever l'an prochain.»

«Israël, pour sa part, est plus capable de relever ce défi qu'il y a  quatre ans, lorsque j'ai pris mes fonctions», a ajouté le chef du  gouvernement israélien. Téhéran dément vouloir acquérir l'arme atomique et assure que son programme nucléaire est purement civil. Selon des experts israéliens, l'Iran pourrait avoir assez d'uranium  enrichi d'ici le printemps ou l'été 2013 pour fabriquer une bombe  atomique.