La cote du Parti démocrate italien au plus haut depuis deux ans

Avec Reuters

— 

La cote de popularité du Parti démocrate italien est au plus haut depuis près de deux ans, deux jours après la désignation de son dirigeant, Pier Luigi Bersani, comme chef de file du centre gauche aux élections législatives du printemps prochain.

Selon un sondage EMG pour la chaîne de télévision privée La7, le Parti démocrate recueillerait plus de 34,6% des voix (+4,3% par rapport à la précédente enquête) si les élections étaient organisées aujourd'hui. Le Peuple de la liberté (PDL, centre droit) de l'ancien président du Conseil Silvio Berlusconi n'est crédité que de 15,2%.

Les sondages perturbés par l'«effet primaire»

Lors du second tour de la primaire à gauche dimanche dernier, Pier Luigi Bersani a été choisi comme candidat à la présidence du Conseil et semble bien parti pour obtenir le poste lors des élections qui auront probablement lieu en mars 2013. «Il y a certainement un "effet primaire" qui explique la montée du Parti démocrate. La couverture de la primaire à la télévision a été énorme, les débats ont été très suivis et ont permis aux gens de se faire une opinion», dit Fabrizio Masia, de l'institut EMG.

Le PDL, qui pâtit notamment de l'incertitude quant à l'avenir politique de Silvio Berlusconi, est relégué en troisième position dans les intentions de vote par le mouvement populiste Cinq Etoiles de l'humoriste Beppe Grillo qui obtient 16,3%. Le parti de gauche SEL obtiendrait 6% des suffrages. Dans l'ensemble, le centre gauche recueillerait 42,4% des voix, contre 23,5% au centre droit qui a perdu 1,6 point en une semaine.