Le patron de l'Otan met en garde contre l'usage d'armes chimiques en Syrie

Avec Reuters

— 

Le secrétaire général de l'Otan a déclaré mardi qu'une éventuelle utilisation d'armes chimiques par le gouvernement syrien entraînerait une réaction internationale immédiate.

«L'utilisation éventuelle d'armes chimiques serait totalement inacceptable pour l'ensemble de la communauté internationale», a déclaré Anders Fogh Rasmussen à la presse. «Si quelqu'un avait recours à ces armes terribles, alors je m'attendrais à une réaction immédiate de la communauté internationale», a-t-il ajouté.

Lundi, le président américain Barack Obama a mis en garde le président syrien Bachar al Assad contre le recours à des armes chimiques, assurant qu'il y aurait des conséquences si Damas commettait cette «erreur tragique».