Pour le maire de Londres, le Royaume-Uni doit revoir ses liens avec l'UE

avec Reuters

— 

Le maire conservateur de Londres Boris Johnson a déclaré mardi qu'il fallait donner aux Britanniques la possibilité de se prononcer par référendum sur leur maintien dans une Union européenne ramenée à sa dimension marché unique.

Boris Johnson, qui s'exprimait lors d'un événement organisé à Londres par Thomson Reuters, estime que la relation des Britanniques avec l'UE doit être renégocié autour d'un modèle basé sur la liberté des échanges commerciaux et un abaissement des obstacles à la libre-entreprise.
Si cela se produit, estime Boris Johnson, cela permettra à Londres de se développer encore en tant que centre financier.

Boris Johnson se prononce en faveur d'un référendul

«L'euro est un projet calamiteux», a déclaré le maire de la capitale. «Il faut que nous utilisions l'occasion de modifications du Traité, peut-être à propos de l'union bancaire, pour convoquer une conférence intergouvernementale lors de laquelle nous mettrons le statut de membre de la Grande-Bretagne en conformité avec la volonté des gens.»

«Revenons-en au marché unique. C'est un traité renégocié que nous pourrions et devrions mettre au vote du peuple britannique», a déclaré le premier magistrat londonien. «Il est grand temps que nous ayons un référendum. Il y aurait une question très simple. Voulez-vous rester dans le marché unique de l'Union européenne, oui ou non ?»

Boris Johnson, qui fut correspondant du quotidien conservateur Daily Telegraph à Bruxelles, estime que le Royaume-uni devrait avoir avec l'Union européenne une relation du même genre que celle de la Norvège et la Suisse, deux pays qui n'en sont pas membres.