Le médecin pakistanais ayant mené à Ben Laden entame une grève de la faim

Reuters

— 

Le médecin pakistanais qui avait aidé la CIA à retrouver Oussama ben Laden a débuté une grève de la faim dans sa cellule cette semaine pour protester contre ses conditions de vie, ont déclaré jeudi des responsables de la prison où il est détenu.

«Après avoir accordé un entretien dans lequel le docteur Chakil Afridi a émis de sérieuses allégations contre les renseignements pakistanais, les autorités pénitentiaires ont empêché sa famille et ses avocats de le rencontrer», a déclaré un responsable de la prison ayant requis l'anonymat.

«En signe de protestation, le docteur Chakil a débuté une grève de la faim pour une durée indéfinie.»  Chakil Afridi a été condamné à 33 ans de prison en mai pour ses liens avec un groupe d'activistes interdit. Cette décision a été largement vue comme une punition pour sa collaboration avec les services de renseignements américains et a tendu les relations entre Washington et Islamabad.