RDC: Les rebelles du M23 acceptent de se retirer de Goma

© 2012 AFP

— 

Le général François Olenga, chef de l'armée de Terre congolaise, a de nouveau inspecté ses troupes lundi à Minova, à une vingtaine de kilomètres des positions des rebelles du M23 à Sake, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC)
Le général François Olenga, chef de l'armée de Terre congolaise, a de nouveau inspecté ses troupes lundi à Minova, à une vingtaine de kilomètres des positions des rebelles du M23 à Sake, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) — Phil Moore afp.com

Les rebelles congolais du M23, qui combattent l'armée de République démocratique du Congo (RDC) dans la riche province minière du Nord-Kivu (est), ont accepté de se retirer de la capitale de la province Goma, a affirmé mardi l'un de leurs responsables, sans préciser à quelle date.

Interrogé par l'AFP sur un accord conclu dans la capitale ougandaise Kampala entre la rébellion et la médiation des pays des Grands Lacs menée par l'Ouganda, sur un retrait de Goma, le colonnel Antoine Manzi a répondu: «C'est vrai».

 L'ultimatum de 48 heures, donné samedi par les chefs d'Etat de la région qui leur avaient ordonné de quitter la ville, était arrivé mardi à son terme.