Dette: L'Argentine continuera de combattre la décision américaine

Reuters

— 

L'Argentine continuera de combattre la décision rendue par les Etats-Unis qui enjoint au pays d'Amérique du Sud de rembourser les détenteurs de dette sur lesquels il a fait défaut, a déclaré jeudi le ministre argentin des Finances Hernan Lorenzino.

Une juridiction d'appel de New York a estimé le mois dernier que Buenos Aires se rendait coupable de discrimination à l'égard des créanciers qui ont refusé de s'impliquer dans deux processus de restructuration lancés par l'Argentine qui cherche toujours à rebondir après avoir fait défaut sur 100 milliards de dollars (78,4 milliards d'euros) de dettes il y a une dizaine d'année.

L'Argentine a décidé de contester la décision de justice américaine, qualifiée de «colonialisme juridique» estimant que la juridiction avait outrepassé ses compétences en se prononçant sur la question de remboursements de dette en dehors des Etats-Unis.
Le pays ira, s'il le faut, jusque devant la Cour suprême américaine pour faire valoir son point de vue, a dit Hernan Lorenzino.