RDC: L'armée congolaise a repris la ville de Sake, annonce Kinshasa

Reuters

— 

L'armée congolaise a repris ce jeudi après-midi le contrôle de la ville de Sake, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), lors d'une offensive contre les rebelles du M23, a annoncé le ministre congolais de l'Information Lambert Mende.

Les rebelles s'étaient rendus maîtres de la ville mercredi, dans la foulée de leur prise de la capitale régionale, Goma, à la frontière avec le Rwanda.

Route stratégique

Le M23, qui accuse le gouvernement de Kinshasa de ne pas appliquer les clauses d'un accord de paix datant de mars 2009, avait dépêché des renforts par camions vers Sake mais cela n'a apparemment pas été suffisant pour bloquer la contre-offensive gouvernementale.

La ville de Sake est située à 25 km à l'ouest de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, sur une route stratégique menant à Bukavu en longeant la rive congolaise du lac Kivu.

Lambert Mende a par ailleurs annoncé que le chef de l'armée de terre congolaise, le général Gabriel Amisi, avait été suspendu de ses fonctions en raison d'un rapport des Nations unies qui affirme qu'il a vendu des armes aux rebelles. D'autres officiers font également l'objet d'une enquête dans cette affaire, a ajouté le ministre.