Deux ex-dirigeants d'ETA condamnés à 20 ans de réclusion en appel

© 2012 AFP

— 

L'ancien N.1 de l'appareil politique de l'ETA, Mikel Albisu Iriarte, alias "Antza", et sa compagne Soledad Iparraguirre Guenechea, ont été condamnés jeudi à vingt ans de réclusion en appel par la cour d'assises spéciale de Paris qui a confirmé le verdict de première instance.
L'ancien N.1 de l'appareil politique de l'ETA, Mikel Albisu Iriarte, alias "Antza", et sa compagne Soledad Iparraguirre Guenechea, ont été condamnés jeudi à vingt ans de réclusion en appel par la cour d'assises spéciale de Paris qui a confirmé le verdict de première instance. — Benoit Peyrucq afp.com

L'ancien N.1 de l'appareil politique de l'ETA, Mikel Albisu Iriarte, alias «Antza», et sa compagne Soledad Iparraguirre Guenechea, ont été condamnés ce jeudi à vingt ans de réclusion en appel par la cour d'assises spéciale de Paris qui a confirmé le verdict de première instance.

Cette peine, identique à celle prononcée en décembre 2010, est assortie d'une peine de sûreté des deux-tiers et d'une interdiction définitive du territoire français pour les deux accusés de 51 ans jugés coupables d'avoir «dirigé» une entreprise à visée terroriste et commis à ce titre de nombreuses infractions (vols, faux, extorsion, recel...).