Liban: Une roquette pointée vers Israël désamorcée

Avec Reuters

— 

L'armée libanaise a désamorcé jeudi une roquette pointée vers le nord de l'Etat d'Israël et deux autres tirées la veille n'ont pas atteint leur cible, annonce l'état-major dans un communiqué.

Les deux incidents se sont produits à Marjayoun, à cinq kilomètre de la frontière, précise-t-il.

L'armée libanaise avait déjà désamorcé lundi deux roquettes qui devaient viser le nord de l'Etat hébreu alors que les combats fait rage entre l'armée israélienne et les Palestiniens de la bande de Gaza, contrôlée par le Hamas. Un cessez-le-feu est entré en vigueur mercredi soir.

Le Hezbollah très présent au Liban

Le Hezbollah, qu'un conflit armé de 34 jours a opposé à l'armée israélienne il y a six ans, est très présent dans le sud du Liban, tout comme plusieurs mouvements palestiniens plus modestes.

Le cheikh Hassan Nasrallah, chef de file du mouvement chiite pro-iranien, n'a toutefois adressé aucune menace à l'Etat hébreu pendant les affrontements israélo-palestiniens des huit derniers jours.

L'une des roquettes de 107 mm tirées mercredi s'est abattue à 500 mètres du territoire israélien et l'autre est tombée juste à la frontière, a-t-on précisé de source proche des services de sécurité. Aucune victime n'a été signalée.