Une vidéo montre les deux journalistes en train de se convertir à l'islam

— 

La chaîne de télévision américaine Fox News a reçu un enregistrement vidéo montrant ses deux journalistes enlevés à Gaza en train de se convertir à l'islam, a indiqué dimanche à l'AFP un de ses responsables au lendemain de l'ultimatum fixé par leurs ravisseurs.
"Nous avons reçu cet enregistrement qui les montre en train de prononcer la sourate du Coran" relative à la conversion, a indiqué ce responsable sous couvert de l'anonymat.
Le groupe jusqu'alors inconnu des Brigades du Jihad saint avait exigé la libération de tous les musulmans détenus dans les prisons américaines en échange de celle des deux journalistes.
Il avait fixé cet ultimatum à samedi 09H00 GMT, et le porte-parole du ministère palestinien de l'Intérieur avait indiqué une heure plus tard à l'AFP que les deux journalistes étaient "sains et saufs".
Steve Centanni, de nationalité américaine, et Olaf Wiig, caméraman néo-zélandais, ont été enlevés le 14 août dans le centre de Gaza par des hommes armés qui ont intercepté la voiture à bord de laquelle ils circulaient.
Dans un communiqué publié à Gaza, le ministère palestinien de l'Intérieur a réitéré dimanche son affirmation de la veille selon laquelle les deux journalistes sont "sains et saufs" et doivent être relâchés incessamment.
"L'affaire des journalistes enlevés est en voie d'être résolue (...) Ils sont sains et saufs, et nous poursuivons nos efforts pour les libérer dans les prochaines heures", indique ce texte.
Selon son programme, le Premier ministre palestinien Ismaïl Haniyeh devait rencontrer dimanche l'ambassadeur de Nouvelle Zélande.
Interrogé par la presse sur la vidéo montrant la conversion à l'islam des deux journalistes, M. Haniyeh a répondu: "Nous n'avons pas d'information à ce sujet (...) Le ministère de l'Intérieur travaille sur cette affaire, et j'espère qu'elle sera très vite réglée, d'ici quelques heures".
Dans un premier enregistrement diffusé la semaine dernière, les deux journalistes étaient apparus en bonne forme et avaient indiqué être bien traités.
Cet enlèvement a suscité les inquiétudes des médias internationaux, alors que les kidnappings d'étrangers constatés auparavant dans la bande de Gaza s'étaient tous assez rapidement soldés par la libération des otages.