Iran: De la terre déplacée sur le site militaire de Parchin

Reuters
— 

L'Iran a déplacé de la terre sur un site militaire que des experts internationaux veulent inspecter, ont déclaré des diplomates occidentaux ce mercredi en invoquant de nouvelles images satellite renforçant leurs soupçons de nettoyage du site.

Selon eux, les images, présentées lors d'une réunion à huis clos entre États membres de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), suggèrent que Téhéran continue d'essayer de cacher des traces de toute activité nucléaire illicite.

Retrait de «quantités considérables» de terre

Sur ces images, datant du 7 novembre, apparaissent ce qui semble être des monceaux de terre, selon des diplomates présents à la réunion dont l'un estime que l'Iran cherche «clairement» à déplacer de la terre et en mettre de la nouvelle.

Ces allégations interviennent après la publication d'un rapport de l'AIEA vendredi faisant état d'activités sur le site nucléaire de Parchin depuis le mois de février, dont le retrait de «quantités considérables» de terre sur le site en question et alentours.

Des précédents rapports de l'organe onusien avaient décrit la démolition de bâtiments à Parchin et d'autres travaux apparents de nettoyage. Les Iraniens affirment pour leur part que Parchin, situé à une trentaine de km à l'est de Téhéran, est un complexe militaire abritant des armes conventionnelles.