EN DIRECT. Gaza: Ban Ki-moon va rencontrer Benyamin Netanyahou et Mahmoud Abbas à Ramallah...

M.Gr. et C.C. avec agences et W.M. sur place
— 
Lundi matin, les bombardements ont fait 10 morts, dont un enfant de 5 ans et deux jeunes femmes, ce qui porte le bilan des violences à 90 morts -- 87 Palestiniens et 3 Israéliens -- depuis le début mercredi de l'offensive israélienne.
Lundi matin, les bombardements ont fait 10 morts, dont un enfant de 5 ans et deux jeunes femmes, ce qui porte le bilan des violences à 90 morts -- 87 Palestiniens et 3 Israéliens -- depuis le début mercredi de l'offensive israélienne. — Marco Longari afp.com
Ce live est désormais terminé, merci de l'avoir suivi sur 20 Minutes. Retrouvez la synthèse des événements de ce lundi en cliquant ici.

19h54: Ban Ki-moon va rencontrer Benyamin Netanyahou et Mahmoud Abbas à Ramallah
Ban Ki-moon va rencontrer séparément le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Jérusalem et le président palestinien Mahmoud Abbas à Ramallah, en Cisjordanie, pour discuter du conflit en cours dans la bande de Gaza, a annoncé ce lundi le porte-parole du secrétaire général des Nations unies. Ban Ki-moon est arrivé ce lundi au Caire pour apporter son soutien aux efforts du président égyptien Mohamed Morsi pour tenter d'arracher une trêve entre Israël et le Hamas, qui gouverne la bande de Gaza, a déclaré Martin Nesirky. Le secrétaire général de l'ONU doit s'entretenir mardi avec Mohamed Morsi et il n'envisage pas de se rendre dans la bande de Gaza, a ajouté son porte-parole.

18h50: Un millier de manifestants ont apporté leur soutien aux habitants de Gaza à Ramallah ce lundi, par l'AFP
17h41: Cent morts palestiniens depuis mercredi dernier, selon le Hamas
Les bombardements effectués depuis mercredi par Israël sur la bande de Gaza ont fait leur centième victime ce lundi, a déclaré le ministère de la Santé du gouvernement du Hamas. Le porte-parole du ministère, Achraf al Kidra, a indiqué sur sa page Facebook que le 100e mort, Momamed Tbail, avait été enregistré dans le camp de réfugiés de Nousseirat. Le Hamas recense 24 enfants et dix femmes parmi les victimes, et fait également état de 850 blessés, dont 206 enfants et 140 femmes. Israël annonce trois morts, dont une femme, côté israélien, ainsi que plus de 60 blessés.

16h16: L'attaque contre l'immeuble el Chorouk a tué l'un des chefs militaires du Djihad islamique
L'un des chefs militaires du Djihad islamique, Ramez Harb, a été tué lors d'une attaque aérienne israélienne ce lundi sur l'immeuble el Chorouk, qui est aussi un centre des médias, dans le centre de Gaza, a annoncé le groupe dans un message aux journalistes. Ce centre des médias abrite, au dernier étage, la télévision du Hamas, Al Aqsa, et est visé pour la seconde fois en deux jours par une attaque aérienne. Ramez Harb était une figure importante des brigades Al Qods, l'aile militaire du Djihad islamique.

16h10: L'armée libanaise démantèle deux roquettes visant Israël
L'armée libanaise a démantelé ce lundi dans le sud du pays deux roquettes visant Israël, selon des sources proches des services de sécurité. Les roquettes ont été découvertes dans la ville de Halta, à environ un kilomètre des installations militaires israéliennes du Mont Hermon. Les deux roquettes semblent avoir été installées récemment, ajoute-t-on de mêmes sources.

16h06: L'armée israélienne va ouvrir une enquête après la mort de la famille Ad Dallou
L'armée israélienne a indiqué ce lundi qu'une enquête était en cours pour déterminer les circonstances d'une attaque aérienne menée dimanche contre Gaza qui a coûté la vie à 11 civils palestiniens, dont neuf membres d'une même famille, dont les funérailles ont eu lieu ce lundi matin. Le bombardement, qui a détruit une maison de trois étages et tué deux voisins de la famille Ad Dallou, est la plus meurtrière depuis le début de l'offensive israélienne contre l'enclave palestinienne, mercredi dernier. Selon les quotidiens israéliens Haaretz et Maariv, l'armée s'est trompée de cible. Pour le quotidien Yedioth Ahronoth, la maison de la famille Dalou abritait un militant du Hamas. Tsahal avait annoncé dans un premier temps avoir atteint le commandant des opérations du Hamas, Yihia Abayah, avant de se montrer un peu plus prudent quelques heures plus tard. Les proches et les voisins de la famille Ad Dallou affirment qu'ils ne connaissaient pas Yihia Abayah. Ce lundi, les équipes de secours continuaient de rechercher deux de ses enfants qui pourraient avoir été ensevelis sous les décombres.

15h40: Israël dément avoir demandé une trêve au Hamas
Contrairement aux affirmations du chef du bureau politique du Hamas en exil, Khaled Mechaal, Israël n'a jamais demandé une trêve au mouvement palestinien. «Les déclarations du Hamas au sujet d'un cessez-le-feu, affirmant qu'Israël implore d'en avoir un, sont aussi exacts que lorsqu'il affirme avoir abattu un (avion) F-15 ou attaqué la Knesset», a déclaré un haut responsable israélien.
 
15h35: Reportage vidéo aux funérailles de la famille Ad Dallou, par l'AFP
15h30: Netanyahou demande une trêve, selon le Hamas
Le chef du bureau politique du Hamas en exil, Khaled Mechaal, a déclaré lundi que le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou avait demandé une trêve à Gaza. Il a indiqué que si l'Etat juif voulait une trêve, il devait cesser le premier le feu. «Celui qui a commencé la guerre doit la cesser», a-t-il déclaré au Caire. Khaled Mechaal a estimé qu'Israël n'avait pas atteint ses objectifs à Gaza car il avait été pris de court par les armes palestiniennes. «Les armes de la résistance ont pris l'ennemi au dépourvu», a-t-il déclaré.

15h25: 91 morts côté palestinien, trois côté israélien, selon un dernier bilan
D'après les derniers bilans des autorités locales, 91 Palestiniens, dont 50 civils, ont été tués depuis le lancement de l'opération israélienne «Pilier de défense» le 14 novembre, et quelque 720 autres blessés. Côté israélien, trois civils ont été tués et des dizaines d'autres personnes blessées par des tirs de roquettes du Hamas, qui se poursuivent malgré l'offensive en cours.

15h23: 12 roquettes tombées sur Israël ce lundi
Ce lundi en fin de matinée, 12 roquettes étaient tombées sur le sud de l'Etat hébreu, dont une qui a touché une école, a déclaré Mickey Rosenfeld, porte-parole de la police israélienne. Les établissements scolaires sont fermés dans le sud du pays depuis le début de l'offensive.

15h20: 24 civils tués en moins de 24h à Gaza
Les bombardements israéliens, qui ont frappé tôt ce lundi matin deux immeubles d'habitation de la ville de Gaza, ont tué 24 civils en moins de 24 heures, selon un responsable local des services de santé du territoire palestinien. Deux enfants et deux adultes ont été tués dans le quartier de Zeitoun par les raids israéliens tandis que 42 autres ont été blessés, a déclaré Ashraf al-Kidra, un responsable médical gazaoui. Les secours étaient à la recherche de 12 à 15 membres d'une même famille, vivant dans les immeubles et ensevelis sous les décombres. D'après des témoins, un tir israélien d'avertissement a eu lieu vers 2h du matin ce lundi, provoquant la fuite de nombreux habitants. Quelques minutes plus tard, de violents bombardements ont suivi. L'aviation israélienne a également bombardé les vestiges d'un bâtiment de la sécurité nationale, déjà visé les jours précédents. Un enfant a été tué et plusieurs autres ont été blessés par la projection d'éclats, a ajouté Ashraf Al-Kidra. Par ailleurs, trois militants du Djihad Islamique ont été tués par un tir de missile sur leur camionnette, selon des responsables des services de sécurité du Hamas au pouvoir à Gaza.

15h17: Reportage vidéo à Tel Aviv où les sirènes d'alerte ont retenti ce lundi, par l'AFP
15h07: Au moins un mort et trois blessés dans l'attaque contre l'immeuble el Chorouk
Le bilan provisoire de l'attaque israélienne contre l'immeuble el Chorouk, à Gaza, est d'un mort et trois blessés, selon notre reporter sur place. Il y aurait toujours beaucoup de fumée à l'heure actuelle.

15h04: La Russie appelle à la fin des tirs de chaque côté
La Russie a appelé ce lundi à la fin des tirs de roquettes palestiniens et du bombardement «disproportionné» de la bande de Gaza par l'armée israélienne, qualifiant d'inacceptables les opérations menées par les deux parties. «Moscou considère qu'il nécessaire de mettre un terme sans délai à la confrontation militaire», écrit le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué. «Nous affirmons une nouvelle fois notre position concernant les tirs inadmissibles dirigés vers des régions israéliennes et les attaques disproportionnées sur Gaza», ajoute le ministère. Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a exprimé cette position lors d'un entretien téléphonique avec son homologue palestinien, précise le communiqué. La Russie est membre du «Quartet» engagé dans le processus de paix au Moyen-Orient aux côtés des Etats-Unis, des Nations unies et de l'Union européenne.

14h45: Un nouvel immeuble touché à Gaza
L'immeuble el Chorouk, à Gaza, a été touché par des tirs de drones israéliens ce lundi, en début d'après-midi, selon notre reporter sur place. Cet immeuble se trouve juste à côté d'un autre immeuble touché dimanche où des journalistes palestiniens ont été blessés. L'immeuble el Chorouk abritait notamment un centre de presse palestinien. Des ordres d'évacuations avaient été donnés car il était une cible potentielle de tirs israéliens. Actuellement, un gros incendie s'est déclaré au deuxième étage de l'immeuble et beaucoup de fumée s'échappe du bâtiment, selon notre journaliste. Les secours sont sur place et les premiers blessés ont été emmenés à l'hôpital.

14h24: «Nous travaillons à une trêve avec Israël», selon le Hamas
«Nous travaillons à une trêve avec Israël. Mais nous nous retrouvons face à une situation dans laquelle Israël refuse nos conditions à savoir la levée du blocus et la garantie que les attaques d'Israël sur Gaza cesseront à l'avenir», a indiqué à 20 Minutes Mochir el Massri, porte-parole du Hamas, en marge d'une rencontre entre le mouvement palestinien et une délégation de médecins égyptiens au conseil législatif palestinien, à Gaza.

14h: «Nous sommes proches d’une trêve», estime le Premier ministre égyptien
«Au moment où nous parlons, les négociations se poursuivent et j'espère que nous parviendrons bientôt à quelque chose permettant de mettre fin à cette violence et à cette contre-violence», a dit Hicham Kandil dans un entretien à Reuters. «Je pense que nous en sommes très proches, mais la nature de ce type de négociations (fait que) c'est très difficile à prédire», a-t-il ajouté.

13h12: Israël est un «Etat terroriste», selon la Turquie
L'Etat d'Israël commet des «actes terroristes» dans la bande de Gaza, a affirmé ce  lundi le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan. «Ceux qui assimilent l'islam au terrorisme ferment les yeux sur les meurtres de masse de musulmans, détournent la tête du massacre d'enfants à Gaza», a-t-il déclaré lors d'une conférence du Conseil islamique eurasien à Istanbul. «Pour cette raison, je dis qu'Israël est un Etat terroriste et que ses actes sont des actes terroristes», a ajouté le chef du gouvernement.

12h58: Vidéo de l'AFP montrant le poste de police de Gaza détruit pendant la nuit
12h41: Israël prêt à mener une opération terrestre, mais préfère une solution diplomatique
L'Etat d'Israël est prêt à mener une opération terrestre dans la bande de Gaza, mais préfère une solution diplomatique, a déclaré ce lundi un responsable proche du Premier ministre Benyamin Netanyahou. «Nous préfèrerions une solution diplomatique qui garantisse la paix pour la population du sud d'Israël. Si c'est possible, une opération terrestre ne sera plus nécessaire. Mais, si la diplomatie échoue, nous pourrions ne pas avoir d'autre choix que d'envoyer des troupes au sol», a-t-il déclaré.

12h20: Le ministre suédois des Affaires étrangères appelle à un cessez-le-feu immédiat
Carl Bildt a déclaré ce lundi que l'élément le plus important était de convenir d'un cessez-le-feu immédiat. «Puis nous devons nous pencher sur les problèmes plus larges, et plus profonds», a-t-il précisé, soulignant que «c'est la seconde guerre à Gaza en quelques années. On ne peut pas attendre une troisième et une quatrième».

12h17: Catherine Ashton inquiète de la situation à Gaza
La Haute représentante de l'Union européenne pour les Affaires étrangères a placé ce lundi la crise de la bande de Gaza au premier plan lors du conseil des ministres des Affaires étrangères et de la Défense de l'Union Européenne, qui se tient à Bruxelles. «Ce que nous devons faire, c'est trouver (...) une solution qui établisse la sécurité dans la région», a déclaré la chef de la diplomatie européenne. Catherine Ashton a ouvert la réunion en exprimant son inquiétude sur l'augmentation du bilan de nombre de morts depuis le début de l'opération militaire israélien à Gaza, déclarant que la crise ne pourrait être résolue qu'avec une solution à long terme. Mais elle a souligné que les roquettes lancées depuis le territoire palestinien sur Israël devaient cesser.

11h55: Le chef de la diplomatie égyptienne à Gaza mardi
Le chef de la diplomatie égyptienne se rendra à Gaza mardi avec plusieurs de ses homologues de la Ligue arabe pour «exprimer sa solidarité» au peuple palestinien, a fait savoir son ministère. «Mohamed Amr, ministre des Affaires étrangères, se rendra à Gaza accompagné d'une délégation ministérielle arabe pour exprimer sa solidarité au brave peuple palestinien soumis depuis six jours à l'agression israélienne», a déclaré ce lundi Amr Rochdy, porte-parole du ministère. L'Egypte, au centre des efforts diplomatiques, s'efforce de ramener Israël et les Palestiniens de la bande de Gaza au cesser-le-feu qui a volé en éclats la semaine dernière.

11h39: Fin de l'enterrement de la famille Ad Dallou
Désormais, les familles vont se recueillir devant leurs maisons où des tentes ont été dressées.

11h32: Une mosquée de Cijordanie vandalisée
L'entrée d'une mosquée d'un village de Cisjordanie proche de Naplouse a été vandalisée ce lundi, rapportent des habitants qui accusent des colons juifs. D'après ces derniers, un groupe de colons habitant une implantation située dans les environs s'est rendu avant l'aube devant l'édifice, où il a versé de l'essence sur un vieux tapis avant d'y mettre le feu. «Les colons ont essayé de pénétrer dans la mosquée, mais elle était fermée. Alors ils se sont contentés de brûler un vieux tapis et la porte», a déclaré Issam al Safadi, un habitant du village d'Orif. L'armée israélienne a été appelée sur les lieux et enquête sur l'incident. Selon le mouvement israélien de défense des droits de l'homme B'tselem, des groupes de colons sont soupçonnés d'avoir vandalisé une dizaine de mosquées depuis 2009 en Cisjordanie.

11h25: La Chine demande la fin des affrontements
La Chine a exhorté ce lundi Israël et les Palestiniens de la bande de Gaza à mettre fin à leurs affrontements dont le bilan s'élève à 85 morts en six jours. «La Chine est extrêmement préoccupée par la poursuite par Israël d'opérations militaires de grande ampleur visant la bande de Gaza. Nous condamnons l'usage excessif de la force qui fait des victimes dans la population innocente», a déclaré Hua Chunying, porte-parole du ministère des Affaires étrangères. «La Chine soutient la position des pays arabes sur la question de la Palestine et apprécie et soutient les efforts pro-actifs de l'Egypte, d'autres pays et de la Ligue arabe pour améliorer la situation présente», a-t-elle poursuivi. «Nous exhortons fortement les parties concernées, en particulier Israël, à exercer le maximum de retenue et cesser le feu au plus vite, afin d'éviter toute action qui pourrait exacerber la situation ou accroître les tensions», a ajouté la porte-parole.

11h20: L'aéroport de Tel Aviv visé par des tirs de missiles en provenance de Gaza
Les voies aériennes empruntées par les avions qui desservent l'aéroport international de Tel Aviv, principale plate-forme israélienne, ont été modifiées après une série de tirs de missiles en provenance de la bande de Gaza, a annoncé Giora Rom, responsable de l'aviation civile. Les modifications sont entrées en vigueur samedi, lorsqu'une batterie d'intercepteurs du dispositif «Dôme de fer» a été installée à proximité de l'aéroport Ben Gourion. Le trafic aérien n'a semble-t-il pas été perturbé. «Du fait du reroutage, il n'y pas de danger» pour les avions de ligne, a assuré Giora Rom, au micro de la radio militaire.

11h14: Le cortège funéraire de la famille Ad Dallou approche du cimetière
D'après notre reporter sur place, le cortège approche du cimetière Cheikh Rawdan. Des membres du Hamas tirent à l'arme légère vers le ciel. Au même instant, un missile israélien provoque une violente détonation à 500m du cimetière. Le cortège est composé de plusieurs centaines de personnes désormais. Les membres de la famille Ad Dallou sont tous enterrés dans le même trou.


11h01: Au moins deux morts dans une voiture siglée «TV»
Notre reporter nous apporte une précision concernant la voiture «TV» touchée ce matin au sud de Gaza City: Il s'agirait de combattants des brigades El-Akssa, reliees au Fatah. Il y aurait au moins deux morts dans l'explosion.
 

10h57: «On va venger le sang des martyres»
Les funérailles de la famille Ad Dallou ont commencé, nous indique notre reporter sur place. Six corps, dont celui d'une fillette, sont sur le chemin de la mosquée. Entre deux cent et trois cent personnes se trouvent dans le cortège où il y a beaucoup de drapeaux du Hamas et surtout beaucoup de monde. «On va venger le sang des martyres», crie la foule. Dans la mosquée, Ismaïn Radwan, un porte-parole du Hamas est présent et parle à la foule: «Le peuple palestinien est avec nous. Votre souffrance est notre souffrance. Continuez de donner votre corps, votre argent, vos femmes au service de la resistance». Pendant la priere, on entend une roquette partir vers Israël. «C'est tout proche», indique notre reporter.
 
10h43: Le poste de police détruitpendant la nuit

 
10h41: Le centre sportif de Palestine détruit ce matin
Toujours selon notre reporter présent sur place, le centre sportif de Palestine à Gaza (c’est le grand stade de foot de Gaza), a été détruit ce matin à 6h. Tout comme un poste de police à coté de l'hôpital de Gaza

10h37: Des combattants palestiniens se feraient passer pour des journalistes
Selon notre reporter sur place, il semblerait que des combattants palestiniens utilisent des voitures siglées d‘un «TV» sur le toit pour se déplacer, se faisant passer pour des journalistes. L'une d’entre-elles viendrait d'être prise pour cible. Selon les premières informations de notre reporter, aucun journaliste ne se trouvait à l'intérieur.
10h33: Dix morts pendant dans des bombardements
Des bombardements ont fait 10 morts, dont un enfant de 5 ans, ce lundi matin dans la bande de Gaza, au sixième jour de l'offensive israélienne contre les groupes armés palestiniens, selon des sources médicales palestiniennes.

Des bombardements ont fait 10 morts, dont un enfant de 5 ans, ce lundi matin dans la bande de Gaza, au sixième jour de l'offensive israélienne contre les groupes armés palestiniens, selon des sources médicales palestiniennes.

Quatre personnes, dont un enfant de 5 ans et deux femmes de 20 et 23 ans, ont été tuées par un raid dans le quartier de Zeitoun, dans la ville de Gaza. Trois Palestiniens d'une même famille sont ensuite morts dans une frappe sur la voiture dans laquelle ils se trouvaient à Deir al-Balah, dans le centre du territoire palestinien.

Journée la plus meurtrière

En outre, un fermier de 50 ans a été retrouvé mort dans la ville de Beit Lahiya, dans le nord du territoire palestinien, selon des sources médicales. Et deux autres fermiers ont été tués dans une frappe sur Qarara, à l'est de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza.

Ces décès portent le bilan des violences à 90 morts -87 Palestiniens et 3 Israéliens- depuis le début mercredi de l'offensive israélienne contre les groupes armés de la bande de Gaza. Dimanche a été la journée la plus meurtrière avec 31 Palestiniens tués, en majorité des femmes et des enfants, en dépit des efforts, en particulier de l'Egypte, pour tenter d'instaurer une trêve entre Israël et le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza.