Une Autrichienne réapparaît après huit ans de séquestration

©2006 20 minutes

— 

L'Autriche, stupéfaite, a assisté hier au dénouement du kidnapping le plus célèbre de son histoire récente : la jeune Natascha Kampusch a réchappé vivante à huit ans de séquestration. Aujourd'hui âgée de 18 ans, elle avait été enlevée le 2 mars 1998 sur le chemin de l'école et retenue à quelques kilomètres du domicile familial, dans la cave d'un pavillon de Strasshof (Basse-Autriche). Elle s'en est échappée mercredi. Son ravisseur présumé, Wolfgang Priklopil, un technicien en télécommunications de 44 ans, s'est ensuite suicidé en se jetant sous un train.

La jeune fille, dont l'enlèvement avait provoqué les plus grandes recherches criminelles de l'histoire du pays, a été identifiée par ses parents hier, mais des tests ADN sont tout de même en cours. L'enquête devra vérifier si elle n'a pas subi de sévices sexuels. « Compte tenu des circonstances, Natascha va bien », a indiqué la police. « Elle est amaigrie, sa peau est blanchâtre avec des marques sur tout le corps », a déclaré son père au journal Kurier paru aujourd'hui. La jeune fille souffrirait du syndrome de Stockholm, du nom d'une prise d'otages de 1973 dont les victimes avaient pris fait et cause pour leurs ravisseurs.