Monde

Manifestation d'islamistes au Caire pour réclamer la «charia»

Des milliers d'islamistes, dont des salafistes et des membres du Gaama Islamiya, ont manifesté vendredi au Caire pour réclamer l'instauration en Egypte de la «charia» (loi coranique) et inviter le président Mohamed Morsi à résister à ceux qui y sont hostiles.

Islamistes, libéraux et laïques s'affrontent en Egypte sur l'étendue des libertés dont jouiront les femmes, les coptes et les autres minorités dans le cadre de la future nouvelle Constitution en cours de rédaction par un organisme dominé par la mouvance islamiste. Le camp islamiste est lui-même divisé sur le sujet: les islamistes siégeant dans cet organisme voudraient dégager un consensus sur la future Loi fondamentale, qui constituera la clé de voûte de la transition démocratique lancée début 2001 par la «révolution du Nil» qui a abattu le régime d'Hosni Moubarak.

Les manifestants rassemblés vendredi dans la capitale étaient issus de mouvements très peu représentés dans le comité de rédaction de la Constitution, dont le Front salafiste, son aile politique, le Parti du peuple, la Gamaa Islamiya et le Parti pour la reconstruction et le développement.