Indonésie: Contrôle renforcé dans les prisons à l'encontre des personnes portant la burqa

Avec Sipa

— 

Les contrôles de sécurité des personnes portant des burqas devraient être renforcés dans les prisons de Djakarta, après l'évasion d'un détenu qui s'était caché derrière un voile intégral, a annoncé la police indonésienne ce vendredi.

Le colonel Rikwanto a déclaré que d'avantage de femmes allaient être embauchées en tant que gardiennes de prison dans la capitale indonésienne. Cette augmentation des effectifs féminins vise à intensifier les contrôles sur les femmes portant des burqas entrant et quittant les prisons de la ville. La décision fait suite à l'évasion d'un prisonnier condamné pour terrorisme du centre de détention de la police de Jakarta mardi alors que 23 femmes portant des burqas étaient entrées dans la prison pour rendre visite à leurs maris. Le colonel a ajouté qu'il n'avait jamais été demandé aux femmes de soulever leurs voiles jusqu'à présent. Les contrôles auront lieu dans une salle fermée.

Un codétenu de l'évadé avait déclaré aux autorités avoir vu son camarade de cellule revêtir une burqa. La police est toujours à la recherche de l'évadé, Roki Aprisdianto, qui avait été condamné à six ans de prisons l'année dernière en tant qu'organisateur d'une série de complots terroristes visant des églises et des bureaux de police.