Près de la moitié des Britanniques veulent quitter l'UE, selon un sondage

Reuters

— 

Près de la moitié des Britanniques seraient favorables à une sortie de leur pays de l'Union européenne et moins d'un tiers voterait pour rester dans l'UE s'ils devaient se prononcer par référendum, selon un sondage publié ce jeudi. L'institut de sondage YouGov a révélé qu'en cas de scrutin, 49% des Britanniques qu'il a interrogés se prononceraient pour une sortie de l'UE, 28% voteraient pour rester dans le bloc des Vingt-sept, 17% étaient indécis et le reste n'irait pas voter.

Les résultats de YouGov, fondés sur un échantillon de 1.637 personnes interrogées fin octobre, correspondent à ceux d'autres études et ont été en général constants toute l'année. Un sondage similaire réalisé auprès d'un millier d'Allemands a montré que 57% d'entre eux souhaitaient rester dans l'Union européenne contre 25% qui voulaient la quitter.

Le Premier ministre britannique, David Cameron, doit faire face à une pression croissante des rebelles de son parti qui veulent le voir adopter une position plus ferme à l'égard de Bruxelles lors des discussions sur le prochain budget de l'UE qui sont prévues à la fin du mois. David Cameron refuse d'organiser un référendum sur la sortie de l'UE mais souhaite en revanche renégocier le rôle de la Grande-Bretagne en Europe et obtenir le consentement des électeurs à ces changements, que ce soit lors d'un référendum ou d'une élection générale.

Il a rencontré mercredi la chancelière allemande Angela Merkel en visite à Londres. Cette dernière a appelé la Grande-Bretagne à ne pas tourner le dos à l'Europe.