Afghanistan: La série d'attaques touche également des civils

Avec Reuters

— 

Au moins 18 personnes, dont dix civils, ont été tuées ce jeudi dans une série d'attaques menées dans le sud et l'est de l'Afghanistan, rapportent des responsables locaux.

Il s'agit du bilan le plus meurtrier depuis la série d'attentats et de meurtres qui ont frappé le pays lors de la fête musulmane du sacrifice, l'Aïd al-Adha, en octobre. L'explosion d'une bombe placée au bord d'une route a tué 10 civils qui se rendaient à un mariage dans le district de Musa Qala, dans la province de Helmand, a indiqué le porte-parole du chef de la police de la province Farhid Ahmad Farhang.

Cinq soldats ont également péri dans l'explosion d'une bombe placée le long d'une route dans la province de Laghman, dans l'Est, selon le porte-parole du gouverneur de la province. Dans une troisième attaque distincte, un kamikaze à moto a activé ses explosifs dans un commissariat de la ville de Kandahar, tuant trois policiers et en blessant quatre, a-t-on appris après des autorités locales.