Feu vert à l'interrogatoire de l'ancien président du CNT libyen

Avec Reuters

— 

Un tribunal de Benghazi a autorisé mercredi des procureurs militaires à interroger Moustapha Abdeljalil, président du Conseil national de transition pendant la guerre civile, au sujet de la mort d'un cadre militaire des insurgés libyens. Cette décision a été saluée par des applaudissements.

Au cours du soulèvement contre le régime de Mouammar Kadhafi, l'an dernier, le commandant Abdel Fattah Younes avait été rappelé à Benghazi pour y répondre d'«erreurs commises au front». Il a ensuite été tué avec deux de ses compagnons.