Présidentielle américaine: Les astronautes de la Nasa peuvent voter depuis l'espace

ELECTIONS Deux Américains sont actuellement dans l'espace à bord de la Station spatiale internationale mais ils n'utiliseront pas ce système de vote de l'extrême...

A.D.

— 

Sunita Williams, l'une des deux astronautes de la Nasa actuellement dans l'espace, le 5 septembre 2012
Sunita Williams, l'une des deux astronautes de la Nasa actuellement dans l'espace, le 5 septembre 2012 — N.A.S.A./SIPA

Des millions d’Américains suivent ce mardi l’élection de leur prochain président. Mais comment cela se passe-t-il pour les citoyens qui vivent en orbite? Depuis plusieurs années, les astronautes de la Nasa peuvent aussi voter... depuis l’espace.

Un vote spatial qui ne sera malheureusement pas utilisé lors de ce scrutin pour départager Barack Obama et Mitt Romney. Les deux Américains qui se trouvent aujourd’hui dans l’espace ont en effet déjà accompli leur devoir par anticipation en Russie, avant leur départ. Le commandant Sunita Williams et l’ingénieur Kevin Ford font partie d’un équipage de six personnes à bord de la 33e expédition de la Station spatiale internationale (ISS), d'où ils apprendront certainement le nom de leur prochain président.

Une loi utilisée depuis 1997

Mais s’ils n’avaient pas pu voter à temps, ces astronautes-citoyens auraient reçu dans l'espace un bulletin de vote numérique crypté à renvoyer au centre de contrôle de Houston avant la fin des votes américains, comme nous l’apprend le site internet américain du Huffington Post. «Il s’agit d’un bulletin sécurisé envoyé directement aux autorités responsables du vote», précise Jay Bolden, porte-parole de la Nasa sur le site Space.com.

Cette loi originale, élaborée en 1997 au Texas, fut inspirée par les très nombreux astronautes qui résident à proximité de Houston. Le système de vote à distance a été utilisé pour la première fois la même année dans une élection locale par David Wolf qui se trouvait sur la station russe Mir. Puis, en 2004, Leroy Chiao a été le premier citoyen américain à participer à l’élection d’un président depuis l’espace.