Le premier film sur Ben Laden diffusé juste à temps pour la présidentielle

© 2012 AFP

— 

Tout est une question de calendrier dans le show business, mais John Stockwell, le réalisateur du premier film sur l'opération commando qui a tué Oussama Ben Laden estime qu'il est peu probable que la première, diffusée à la télévision dimanche, change la donne de l'élection présidentielle américaine.
Tout est une question de calendrier dans le show business, mais John Stockwell, le réalisateur du premier film sur l'opération commando qui a tué Oussama Ben Laden estime qu'il est peu probable que la première, diffusée à la télévision dimanche, change la donne de l'élection présidentielle américaine. — Ursula Coyote afp.com

Tout est une question de calendrier dans le show business, mais John Stockwell, le réalisateur du premier film sur l'opération commando qui a tué Oussama Ben Laden estime qu'il est peu probable que la première, diffusée à la télévision dimanche, change la donne de l'élection présidentielle américaine.

L'annonce, le mois dernier, que le film «SEAL Team Six: The Raid on Osama bin Laden» (Seal équipe six: le raid contre Oussama Ben Laden) serait diffusé pour la première fois par la chaîne câblée National Geographic, juste deux jours avant le scrutin présidentiel du 6 novembre, a suscité des interrogations.

Soupçon de propagande

Le fait que Harvey Weinstein, le puissant producteur d'Hollywood et collecteur de fonds pour la campagne d'Obama, soit le distributeur et l'un des directeurs de la production de ce thriller de 90 minutes, a alimenté le battage autour du film. Dans un entretien, jeudi, le metteur en scène John Stockwell a cependant réfuté le soupçon de propagande en faveur du président sortant et nié que le film vise à lui rallier les indécis moins de 48 heures avant l'ouverture des bureaux de vote.

«Ce film n'a jamais été écrit ou tourné dans cette intention», a-t-il assuré à l'AFP. «Pensez-vous vraiment qu'il y ait des gens qui ne sachent pas qu'Oussama Ben Laden a été tué sous la présidence Obama, et que le film va le leur apprendre? J'en serais bien étonné», a-t-il ajouté.

Quant à la date de sortie du film, John Stockwell a indiqué que c'était la chaîne National Geographic (propriété du groupe conservateur Murdoch) qui l'avait choisie. Kathleen Robertson ne cache pas à ce sujet que l'objectif était de faire la plus grosse audience ce dimanche. Le film sera ensuite mis en ligne par Netflix lundi, puis diffusé en salles à partir du jeudi 8.