Syrie: Coups de feu dans la province de Deraa malgré la trêve

Reuters

— 

Trois personnes ont été blessées par des tirs des forces gouvernementales ce vendredi dans le sud de la Syrie lors de la dispersion d'une manifestation dans la province de Deraa, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Une trêve est censée entrée en vigueur ce vendredi en Syrie à l'occasion de la fête musulmane de l'Aïd el Adha, jusque lundi. Les heurts ont éclaté après les prières matinales du vendredi dans plusieurs localités de la province. Les trois blessés ont été touchés alors qu'ils sortaient d'une mosquée à Inkhil, précise l'OSDH.

Selon cette ONG proche de l'opposition basée à Londres, des affrontements ont opposé durant la nuit les forces du président Bachar al Assad aux rebelles à Alep, dans la province de Daïr az Zour et dans une ville proche de la frontière avec le Liban. Les deux camps ont formellement accepté un cessez-le-feu mais l'armée de Bachar al-Assad se réserve le droit de répliquer à d'éventuelles actions de «groupes terroristes armés» et les insurgés exigent la libération de prisonniers.