Obama suggère que Romney raconte des «conneries»

Reuters

— 

Le camp républicain a vivement réagi jeudi à des propos de Barack Obama accusant Mitt Romney de raconter des «conneries».

Ces propos sont tirés d'un article à paraître ce vendredi dans le magazine Rolling Stone. Il y est dit que, à la fin d'une interview avec Barack Obama le 11 octobre, le directeur du magazine, Eric Bates, a transmis au président démocrate les encouragements de sa fille de six ans en vue de l'élection présidentielle du 6 novembre aux Etats-Unis.

«Ils se disent "Et bien, il est du genre à raconter des conneries, j'en suis sûr"

Barack Obama a alors répondu en souriant: «Je fais de très bons scores d'ailleurs dans cette catégorie d'âge. Six à 12 ans? Je suis un tueur.» «Avez-vous songé à abaisser l'âge de la majorité?», plaisante Eric Bates. «Vous savez, les enfants ont de l'instinct», reprend Barack Obama. «Ils voient l'autre type et ils se disent "Et bien, il est du genre à raconter des conneries, j'en suis sûr".»

La Maison blanche n'a pas contesté l'authenticité de ces déclarations. Un responsable de l'équipe de campagne de Barack Obama a toutefois souligné qu'il s'agissait d'une «conversation informelle à la fin d'une interview». Ces propos ont très rapidement circulé sur Internet. «Le président est nerveux et sur la défensive», a réagi Kevin Madden, conseiller de Mitt Romney. «Il est à court d'arguments et il ne lui reste plus que les attaques et les insultes.»