Etats-Unis: Une université du Texas brièvement évacuée après une alerte à la bombe

MONDE Un email menaçant le bâtiment des admissions est à l'origine de l'évacuation partielle du campus de l'université de San Marcos...

Bérénice Dubuc

— 

L'université du Texas de San Marcos, aux Etats-Unis, a été partiellement évacuée ce jeudi après une alerte à la bombe, rapporte le site NBCDFW.com. L'alerte a été levée vers 12h (19h à Paris)

L'université a reçu un email ce jeudi vers 7h20, heure locale (14h20 à Paris), et la police de l'établissement en a été alertée vers 8h50 locales (15h50 à Paris), a indiqué le porte-parole de l'institution, Jayme Blaschkeau. La police du campus est en liaison avec le FBI a-t-il ajouté, et une unité de déminage d'Austin se sont rendus à la faculté pour enquêter sur cette menace.

Selon le site de l'université, le bâtiment des admissions -directement visé par la menace-, ainsi que deux autres zones du campus -The Tower et le San Jacinto Hall- ont été évacués. Jayme Blaschkeau a confirmé qu'une zone d'environ 250 mètres autour du bâtiment des admissions avait été évacué. Les personnes se trouvant sur les lieux ont été «priées de se tenir éloignées de cette zone».

Les cours n'ont pas été annulés durant l'alerte, a indiqué Matt Flores, le vice-président adjoint de l'université.