Gouvernement colombien et Farc lancent le processus de paix

© 2012 AFP

— 

Les émissaires du gouvernement colombien et de la rébellion marxiste des Farc ont donné jeudi à Hurdal, au nord d'Oslo, le coup d'envoi du processus de paix visant à mettre fin à un conflit d'un demi siècle.
Les émissaires du gouvernement colombien et de la rébellion marxiste des Farc ont donné jeudi à Hurdal, au nord d'Oslo, le coup d'envoi du processus de paix visant à mettre fin à un conflit d'un demi siècle. — Jorgen Braastad afp.com

Les émissaires du gouvernement colombien et de la rébellion marxiste des Farc ont donné ce jeudi à Hurdal, au nord d'Oslo, le coup d'envoi du processus de paix visant à mettre fin à un conflit d'un demi siècle.

Dans une déclaration lue devant la presse par un représentant de Cuba, pays garant du processus de paix avec la Norvège, les deux camps ont annoncé «l'installation d'une table» de dialogue visant à instaurer «une paix stable et durable». Le lancement de ce processus, le premier depuis 10 ans, qui se déroule dans un hôtel de Hurdal, devrait se poursuivre avec une conférence de presse des deux délégations en fin de journée.

Les chefs des délégations, Humberto De la Calle pour Bogota et Ivan Marquez pour les rebelles, se sont retrouvés sans échanger de poignée de mains.