Afrique du Sud: Arrêt de travail dans la mine de Marikana

© 2012 AFP

— 

La mine de platine sud-africaine de Marikana (nord) récemment paralysée par six semaines d'une grève sauvage qui a fait 46 morts était affectée jeudi par un arrêt de travail, a indiqué une porte parole de l'exploitant britannique Lonmin.
La mine de platine sud-africaine de Marikana (nord) récemment paralysée par six semaines d'une grève sauvage qui a fait 46 morts était affectée jeudi par un arrêt de travail, a indiqué une porte parole de l'exploitant britannique Lonmin. — Stephane de Sakutin afp.com

La mine de platine sud-africaine de Marikana (nord) récemment paralysée par six semaines d'une grève sauvage qui a fait 46 morts était affectée jeudi par un arrêt de travail, a indiqué une porte parole de l'exploitant britannique Lonmin.

«L'activité est perturbée, mais c'est trop tôt pour parler de grève. Des employés ne sont pas descendus (dans la mine) comme ils devaient le faire ce matin», a indiqué à l'AFP une porte-parole du groupe, Sue Vey, incapable dans un premier temps de préciser le nombre de mineurs concernés par ces débrayages.