Arrivée à Beyrouth d'un cargo français d'aide humanitaire

— 

Un cargo français est arrivé jeudi à Beyrouth, avec à son bord 1.428 tonnes d'aide humanitaire offerte par des ONG à la population libanaise, rapporte un journaliste de l'AFP.
Appartenant au troisième armateur mondial CMA/CGM et mis à la disposition du gouvernement français, le navire transporte principalement des denrées alimentaires, de l'eau minérale, des vêtements, des tentes, des médicaments, du matériel médical et une trentaine de véhicules, dont 10 ambulances.
L'opération baptisée "Un bateau pour le Liban" a été lancée par le ministère français des Affaires étrangères en association avec l'Unicef, le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et le Programme alimentaire mondial (PAM).
L'aide est destinée aux populations de Beyrouth et du sud du pays, durement éprouvées par les bombardements israéliens durant les 34 jours du conflit.
Le Cap-Camarat de CMA/CGM, propriété de l'armateur d'origine libanaise Jacques Saadé, transporte de l'aide récoltée en France par 32 organisations non-gouvernementales (ONG) françaises et libanaises, le ministère de la Santé, des collectivités locales et des agences de l'Onu.
Des entreprises françaises et plusieurs pays d'Europe comme la Slovaquie, la Lettonie, l'Allemagne et la Hongrie ont également fait des dons.
Au nombre des bénéficiaires figurent le ministère libanais des Affaires sociales, l'antenne locale de la Croix-Rouge et des ONG libanaises et françaises.
Le Cap Camarat a reçu le feu vert d'Israël qui maintient son blocus sur le Liban.