Antiterrorisme : les Britanniques contre l'alignement sur les USA

— 

Huit Britanniques sur dix veulent que leur pays conduise la lutte contre le terrorisme en prenant ses distances par rapport à la politique des Etats-Unis, selon un sondage publié par l'hebdomadaire Spectator de jeudi.
L'action du Royaume-Uni contre le terrorisme doit être "plus agressive" pour 53% des personnes interrogées par le journal conservateur, mais elle doit être menée de façon autonome ou en lien étroit avec les autres pays européens.
Seuls 14% des sondés approuvent l'alignement du Premier ministre Tony Blair sur Washington.
Quelque 73% des Britanniques, d'après le sondage, sont par ailleurs d'accord avec l'affirmation selon laquelle "l'Occident est engagé dans une guerre mondiale contre des terroristes musulmans qui menacent notre mode de vie".
La police devrait pouvoir détenir sans inculpation les suspects de terrorisme pendant 90 jours, pensent encore 69% des sondés. Cette durée, souhaitée par M. Blair, lui avait été refusée par le Parlement britannique, qui a porté à 28 jours la durée maximale des gardes à vue en matière terroriste.
Une personne interrogée sur deux estime que "la plupart des musulmans vivant en Grande-Bretagne sont modérés", contre 28% qui sont d'un avis contraire et 22% qui ne se prononcent pas.
Ce sondage, le premier réalisé sur ce sujet au Royaume-Uni depuis la révélation le 10 août d'un présumé complot contre des avions de ligne, a été effectué les 14 et 15 août auprès de 1.696 personnes.