Attentat suicide: Deux membres de la coalition de l'Otan et 4 Afghans tués

© 2012 AFP

— 

Un soldat et un civil faisant partie de la coalition de l'Otan et quatre agents des services secrets afghans ont été tués lors d'un attentat suicide dans la province de Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan, a-t-on appris samedi de sources concordantes.
Un soldat et un civil faisant partie de la coalition de l'Otan et quatre agents des services secrets afghans ont été tués lors d'un attentat suicide dans la province de Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan, a-t-on appris samedi de sources concordantes. — Tony Karumba afp.com

Un soldat et un civil faisant partie de la coalition de l'Otan et quatre agents des services secrets afghans ont été tués lors d'un attentat suicide dans la province de Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan, a-t-on appris ce samedi de sources concordantes.

Yusuf Ahmadi, un porte-parole des talibans, a revendiqué l'attaque, qui a fait des blessés étrangers et afghans, selon un communiqué de l'Isaf, le bras armé de l'Otan en Afghanistan.

Un kamikaze vêtu d'une veste explosive

D'après un communiqué du gouvernement provincial, un kamikaze vêtu d'une veste explosive s'est fait exploser au premier barrage d'un bureau du NDS, les services secrets locaux, faisant quatre morts et trois blessés parmi ses membres.

«Les victimes se tenaient devant le check-point quand l'homme a fait exploser sa veste», a raconté à l'AFP Jawed Faisal, porte-parole du gouvernement de la province de Kandahar.

Un soldat de la force de la coalition et un civil ont été tués dans l'incident, selon l'Isaf, qui n'a pu préciser si ces deux personnes travaillaient directement pour l'Isaf ou si elles oeuvraient pour un pays membre de la coalition, mais hors du contingent de l'Isaf.

Certaines unités, comme les forces spéciales de certains pays, ne sont pas comptabilisées parmi les troupes de l'Isaf.

Les blessés ont été transportés dans un centre médical de l'Isaf pour être soignés, de même source. La nationalité des victimes étrangères n'a pas été communiquée.

Kandahar est l'une des provinces les plus instables du pays, où les talibans bénéficient de nombreux relais au sein de la population.