Un homme arrêté en Chine après des fuites sur le scandale Bo

Reuters

— 

Les autorités chinoises détiennent depuis sept jours un homme qu'elles accusent d'avoir divulgué sur Internet des détails de l'enquête concernant l'ancien chef de la police de Chongqing Wang Lijun, au coeur du plus grand scandale politique en Chine depuis deux décennies.

L'homme, surnommé Mao, a été placé en «détention administrative» à Chengdu, la capitale de la province du Sichuan, rapporte un quotidien local, citant le bureau de sécurité publique de la ville.

Un employé d'une compagnie aérienne a donné des informations à Mao, qui les a postées sur Internet, selon l'article.

«Sécurité publique»

Mao «a délibérément divulgué des secrets du travail de la sécurité publique», ajoute le Chengdu Daily, précisant que l'employé a reçu un avertissement.

Le journal ne fournit pas de détails mais une liste de passagers ayant circulé cette année sur des microblogs a montré que Wang Lijun s'était rendu à Pékin avec des membres de la sécurité publique après avoir quitté le consultat des Etats-Unis à Chengdu où il s'était réfugié pendant vingt-quatre heures.

L'incident a fait éclater le scandale au grand jour.