Déjà deux heures d'attente à Heathrow

— 

Les passagers se rendant jeudi matin à l'aéroport de Londres-Heathrow devaient déjà affronter deux heures d'attente après la découverte d'un complot antiterroriste contre des avions et l'annonce d'un renforcement des contrôles de sécurité.
"Nous demandons aux passagers de ne pas venir à l'aéroport aujourd'hui, à moins que cela ne soit absolument nécessaire", a indiqué un porte-parole de l'aéroport.
La compagnie aérienne britannique British Airways a annoncé que des annulations de vols étaient à prévoir.
"British Airways enregistre de gros retards dans ses opérations jeudi, en raison de la situation actuelle en matière de sécurité", a indiqué la compagnie dans un communiqué.
British Airways remettait une lettre à ses passagers conseillant à "ceux dont le voyage n'est pas urgent de quitter l'aéroport et de téléphoner à British Airways."
Heathrow est le premier aéroport européen en terme de passagers transportés, avec 68 millions de personnes par an.
De nombreux témoins ont décrit une situation chaotique dans les quatre terminaux.
Plusieurs compagnies et aéroports étrangers ont également annoncé l'annulation de tous leurs vols vers le Royaume-Uni. C'était le cas notamment de Lufthansa et Iberia.
Dans le terminal 1, les queues serpentaient à travers tout le bâtiment.
"Beaucoup de gens en voyage d'affaires ont déjà rebroussé chemin et sont rentrés chez eux", a indiqué un porte-parole de la compagnie bmi. "En voyant ces queues, ils ont compris qu'ils ne pourraient pas voyager.
Les autres aéroports du pays connaissaient une situation semblable.
A Londres-Stansted en particulier, la police a fermé la voie de dépose-minute devant l'aéroport, une mesure qui a suscité immédiatement un énorme embouteillage.