Turquie: La police tire des gaz lacrymogènes sur des manifestants

Reuters

— 

La police turque a fait usage de grenades lacrymogènes jeudi pour stopper un petit groupe de manifestants pacifiques qui s'approchaient du Parlement, où les députés débattaient d'une motion visant à autoriser des opérations militaires en Syrie.

Une trentaine de manifestants ont scandé «Nous ne voulons pas la guerre!» et «Le peuple syrien est notre ami!» devant le Parlement, a rapporté un journaliste de Reuters.

L'artillerie turque a ciblé ce jeudi des positions syriennes près de la ville frontière de Tel Abyad au lendemain du tir de mortier syrien qui a tué cinq civils à Akçakale, un village turc proche de la frontière.